Envie de découvrir le Québec & l’Ontario – Ce road trip est … Surprenant!

Hallo cher lecteur,

Pour faire évoluer le format de la machine à vadrouilles, je vais te proposer une série de billets suite à notre voyage de deux semaines au travers de deux provinces Canadiennes – j’ai nommé : le Québec et l’Ontario.

Pour te résumer un peu l’histoire ca faisait trèèès longtemps que nous voulions (moi + ma moitié)  faire un long voyage et le choix s’est (très) vite porté sur cette destination qui nous est chère à tous les deux,  le Canada. Pour ma part, je suis épaté par ce second voyage dans le pays à la feuille d’érable. Il est vrai que l’immensité de ce pays à quelque chose qui te transforme. Tu en reviens différent. C’est un pays de libertés.

Au Canada, il arrive de rouler ou de se balader sans voir personne, car tu es simplement l’unique humain dans cette étendue grouillante d’une faune incomparable. De plus, l’observation de cette dernière (Orignaux, ours, loups, coyotes, pékan, loutres et baleines) est à la portée de tous.

Lorsque Sébastien (unbeauvoyage.fr),  m’a demandé comment je définierai ce pays après ce voyage? Mon qualificatif a été Surprenant. Nous y avons visité des villes comme on n’est visitera jamais en Europe avec chacune un fort trait de caractère, cette Faune et cette Flore abondante, des gens d’une gentillesse incomparable. Le Canada, c’est plus qui pays-continent à presque lui seul, des montagnes imposantes, un cercle polaire, des déserts (eh oui!), des lacs plus grands que certains pays et des côtes sauvages spectaculaires: c’est aussi une culture riche, une cuisine créative, des tournures de phrases grammaticalement justent 😉 et des voyages en immersion dans la nature.

 

Préambule

Le Canada est un grand rêve pour moi. C’est la seconde fois que je m’y rends et à chaque fois j’en reviens émerveillé. A mon sens, la voiture est le moyen le plus adapté pour se rendre compte que tous les 50 km tout change autour de vous. Pour avoir eu l’expérience un voyage d’une semaine est le minimum (billet à venir) ici je vous retrace le parcours effectué durant 15 jours.

 

Les choses sérieuses

Le voyage en quelques chiffres clés:

  • Nombre de participants : 2 (moi + ma moitié)
  • Kilomètres parcourus : 3’613
  • Durée : 2 semaines
  • Période : fin juin
  • Langues pratiquées : anglais et québécois
  • Moyen de locomotion : 1 char
  • Piqûres de moustique : 60 pour moi seul / 1 galon de sang. Le mois de juin est la période la plus propice pour les moustiques.
  • Budget essence: 333,21$ 🙂
  • Faune: 8 Orignaux (élans) vus, renards, cerf de virginie, dindons, pékan, loutres et tortues

Ce tracé ci-dessous te permet d’alterner villes et nature. Une durée de deux semaines est nécessaire pour le réaliser. Je préconise de louer une voiture au kilométrage illimité et de mettre un budget d’environ 1’250$ par personne pour la durée du périple afin de se faire plaisir sur place.

Voici un appercu ci-dessous de notre Road Trip (dans le but de clarification certains des aléas de la route ont été supprimés).

Petite caricature des villes que l’on y rencontre:

Toronto – Ville Mégalopole : l’image que j’ai d’une mégalopole nord américaine – Mais la nature à proximité. Ville riche à forte croissance

Québec : Une ville de patrimoine historique faite de pavés et de granite.

Ottawa: Une ville de pouvoir et de décision. J’aime la comparer à Berne. S’y balader à vélo est un “to do”.

Montréal : Un grand bazar. On y prend des vieux bâtiments on y colle des grattes ciel on secoue le tout avec subtilité et ça nous donne un drôle de micmac ou l’on y apprécie la joie de vivre.

Dans la revue les découvertes

Food & Beverages 

  • Les vins

Oui, pour débuter cette rubrique, je traiterai ici des vins. En effet, les vins ont été m’a plus grande découverte. Pour résumer, les vins étrangers sont très chers. Au resto une bonne bouteille te coûtera entre 35$ et 50$ pour un vin moyen. Quelque fois la mention “apportez votre vin” peut surprendre mais fait partie des coutumes locales. Si toutefois, tu souhaites acheter ton vin il faudra te rendre dans un des magasins de la société d’alcool de l’état.

Ce que j’ignorais avant ce voyage est que le Canada est un grand producteur de vin provenant essentiellement de la région du Niagara en Ontario. Jadis comme le cite l’écrivain Mordecai RichlerMa capacité à boire de la piquette pour mon pays a ses limites” le vin avait très mauvaise presse. Aujourd’hui , c’est une véritable révolution! Le vin est incroyablement bon. Au point que je me suis retrouvé à arpenter les rues à la recherche d’une bouteille déguster un soir dans un bar.

  • Le café

Que dire?! Aimes-tu le jus de chaussettes ? Alors c’est parfait. La disposition des bars à café est faite pour cela soit conviviale et que tu en profites pour déguster quelques muffins, cookies et autres 🙂

  • Les curiosités

Le cinéma canadien à une renommée de plus en plus importante. La ville du cinéma au Canada est Montréal. On y trouve l’ensemble de l’industrie.

La poutine et le fromage “Skouic Skouic“. Ce plat populaire (et excellent) se reconnait à sa sonorité sous la dent.

Le Homard. Souvent pêché en Gaspésie, sur les île de la Madeleine et la Côte Nord. Cher sur les tables des restaurants il reste plus que abordable dans les marchés 😉

Les pancakes plat local pour le petit dej. Recette original ajoute des morceaux de pommes dans ta pâte à pancakes 😉

Les sports locaux :Le baseball, le foot-ball canadien, le rugby, l’aviron, le canoë, le kayak, le hockey et le soccer. Etant un grand fan des sports nord-américains, je me suis régalé.

Histoire

Le Canada est un pays récent (cette année nous célébrions en 2017 ses 150 ans au 1er juillet). Les premiers Amérindiens y ont posé leurs valises il y 23’000 ans. Par la suite, ce sont les Vikings qui après avoir longé le Groenland y ont découvert les côtes vers l’an 1000 (découverte du Groenland 985), grâce à Erik le Rouge. Les vestiges d’une colonie Viking se visitent à l’Anse-aux-Meadows à la pointe Nord de Terre Neuve.

Petit résumé del’histoire de ce beau pays ci dessous

Environnement

La forêt recouvre la moitié du territoire et se divise en trois zones du sud au nord :

  • Feuillue mélangée (érables, sapins et bouleaux)
  • Boréale (épinettes, sapins et bouleaux blancs)
  • Taïga

Géographie

  • Québec – Trois éléments définissent la géographie du Québec. Le Saint Laurent, qui prend sa source dans les grands lacs de l’Ontario. Ce dernier s’étend sur plus de 1’140km pour 130km de large à son maximum. Il a un débit similaire au Rhin + Nil + Volga réunis. Le Saint Laurent joue un rôle important dans le développement du pays et son ouverture sur le monde. Les Appalaches, qui traversent les Etats-Unis et longent le Sud du Québec. Une vieille cordillère ou “bouclier canadien” qui recouvre 80% du  reste du territoire Québécois.
  • Ontario – Ce dernier se caractérise par son immensité (l’Ontario est la plus grande province du Canada). Il s’éteint sur 1’691km du Nord au Sud et 1’568km d’Ouest en Est et est coupé par deux fuseaux horaires. La province compte 250’000 lacs, et possède le cinquième des d’eaux douce mondiale. On y dénombre plus de 1’000 îles dont la plus grande est celle du Manitoulin.

Langue

Québécois et Anglais.

 

Petit preview

Lac Lamarre – Parc de la Mauricie, Québec
Opeongo Lake – Algonquin National Park, Ontario
Tobermory, Ontario
Toronto, Ontario
Jeune mâle Orignal, Algonquin National Park, Ontario
Toronto, Ontario

Ah oui! Une chose que j’oubliais. Plus je voyage ce beau pays plus je suis fan de la country 😉

Le Canada, c’est l’fun 🙂

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

*