Le Glacier d’Aletsch – Le géant de glace

Le Glacier d'Aletsch - Jungfrau et Le Mönch à l'horizon

Préambule

Le Glacier d’Aletsch est impréssionant un monstre de glace en provenance directe de notre passé. Il est vrai que de voir de mes yeux ce géant faisait partie de mes rêves d’enfance. Et je dois remercier ma moitié pour m’avoir permis d’en faire sa connaissance.

Le Glacier d’Aletsch est un grand nom des Alpes, puisqu’il s’agit du plus grand glacier de la chaine alpine. Il se situe dans le Valais au sud de la Suisse. Géographiquement parlant, il est cerné au nord (Canton Bernois) par le Jungfrau, Le Monch et le légendaire Eiger (Ouest en Est). Trois noms tout aussi légendaires que terrifiants quand on plonge son nez dans la littérature montagnarde. En effet, bon nombre d’alpinistes y ont perdu la vie durant l’ascension de la terrifiante “face nord de l’Eiger”. Cette dernière, presque totalement verticale, fut considérée comme un des trois derniers grands dilemmes de l’alpinisme, avec les faces nord du Cervin et des Grandes Jorasses. Au sud, le Glacier d’Aletsch est bordé par le Rhône avec lequel il communique via les gorges de la Massa. A l’est on y trouve le lac Märjelenet et à l’ouest l’Aletschhorn.

Pour ta culture

Le Glacier mesure un peu plus de 23km pour une surface de 128km2. Sa vitesse de croisière est de 200m/an. Neuf sommets qui l’entourent dépassent les 4’000m d’altitude. Le lieu est d’une beauté époustouflante.

Neuf sommets qui l’entourent dépassent les 4’000m d’altitude.

On parle ici d’un lieu qui se mérite, non pas dans le vocabulaire montagnard d’une bonne bavante il est toutefois capital d’avoir une bonne condition physique.

 

Les choses sérieuses

Pour donner une idée de la balade on parle ici de 6 heures de marche sur un sentier remarquablement bien aménagé.

Nous sommes partis depuis l’Eggishorn, accessible en télécabine au départ de Fiesch, un peu de marche est nécessaire pour avoir accès paysage extraordinaire. En effet, depuis cet angle tu auras accès à la partie sinueuse du glacier.

Depuis l’Eggishorn, accessible en téléphérique depuis Fiesch, on peut profiter d’un panorama splendide sur la partie supérieure, plus sinueuse, du glacier. Au pied du fleuve de glace se trouve le lac de Märjelen, alimenté par les eaux de fonte du glacier.

Comme chaque sommets, sentiers, rochers, pierres et passages ont un nom en vocabulaire montagnard il est vrai que mon ignorance des lieux ne sera pas aidante pour te guider je vais t’illustrer l’itinéraire avec une carte interactive.

Un chasseur de bouquetins 🙂

Sommet Olmenhorn – Jungfrau et Mönch dans le fond

Geisshorn – Sattlehorn – Olmenhorn

Lorsque l’on se rapproche très près du glacier nous pouvons nous apercevoir ses stries

On constate bien ici que le glacier jadis présent a complètement lissé le flanc de la montagne

Trouveras tu les truites?
L’anticipation est la règle reine en montagne. Ici, nous pouvons voir l’orage arrivé. Il est désormais temps de passer le col

Spécificité suisse, on trouve très souvent des tunnels en montagne vous permettant de vite changer d’itinéraire

Auf Wiedersehen/Tschüss

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

*